Les Oratoires D'ECKARTSWILLER

PRÉSENTATION.

Les deux oratoires, situés sur le ban d’Eckartswiller, sont de petits édifices de plan rectangulaire, datant du XVIIIe siècle. Ils sont distants de 400 mètres l’un de l’autre et se trouvent en bordure d’un chemin vicinal.
Les deux constructions, à peu près identiques, rappellent la chapelle St Urbain d’Otterstahl. Ils sont tous deux couverts d’un toit à deux versants, à charpente apparente pour l’une et fermée par un bardage de bois avec un faux plafond pour l’autre (rue de la Chapelle).

Le chevet de  l’oratoire situé en prolongation de la rue de Monswiller est orné d’une niche située au dessus d’une tablette encastrée dans toute la largeur du mur. La niche contient une statue de saint, sans doute une œuvre d’art populaire du début du XIXe siècle. Il s’agit probablement de St Urbain, patron des vignerons d’Alsace, en dépit d’une dédicace moderne à St Eloi, peinte sur la poutre. La statue est en effet coiffée de la tiare pontificale, et non d’une mitre d’évêque. La situation de l’oratoire au milieu d’anciens vignobles corrobore cette hypothèse.
 

Dans le mur de chevet de l’oratoire de la rue de la Chapelle, une niche en plein-cintre abrite une statue du Sacré-Cœur moderne.

|Haut de page|